Un juriste nîmois du XVIe siècle formé à Montpellier, Jacques Bonaud de Sauzet

Un juriste nîmois du XVIe siècle formé à Montpellier, Jacques Bonaud de Sauzet est un mémoire de master en histoire rédigé par Benoit Soubeyran en 2010 et remanié en 2015.

Résumé

Le juriste nîmois Jacques Bonaud de Sauzet n’a pas laissé beaucoup de traces facilement identifiables de sa vie et de sa famille. De sa formation et de sa carrière, on sait en fait fort peu de choses. Il est surtout connu pour avoir réalisé en 1526 la première édition imprimée des Tractatus contra rebelles suorum de Jean de Terrevermeille, une œuvre éminemment politique à laquelle Jacques Bonaud prend soin d’y ajouter une glose, puis un Panegyricus en dernière partie. Bonaud fait une présentation chaleureuse de son illustre prédécesseur, il est vrai qu’il pourrait presque s’identifier à Terrevermeille : comme lui, il a obtenu ses grades à l’université des droits de Montpellier, comme lui, il s’installe à Nîmes une fois ses études terminées et y exerce la profession d’avocat et de conseiller en la cour du sénéchal, comme lui c’est un partisan d’un pouvoir royal fort.

Identifiants

Autres liens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s